Ne t’éloigne pas – Harlan Coben…

ne t'éloigne pas

 

Mon premier Harlan Coben.  

Résumé :
Megan est une mère et une épouse modèle, qui cache une sulfureuse jeunesse – une vie excitante qu’elle a dû abandonner 17 ans auparavant.
Ray est un paparazzi qui regrette son statut de photo-reporter et sa gloire d’antan, volatilisés à la suite d’un drame 17 ans auparavant.
Broome est un commissaire obsédé par une vieille affaire : Stewart Greene, disparu à la sortie d’un club d’Atlantic City, 17 ans auparavant.
Une nouvelle disparition – même lieu, mêmes circonstances – et quelques photos anonymes vont venir réveiller les crimes passés et révéler, derrière les blanches palissades, l’envers du rêve américain.

J’ai souvent entendu parler de Harlan Coben, mais je ne me suis jamais lancé. Jusqu’à ce que mes collègues me soutiennent que j’allais adorer vu mon appétit pour les thrillers ! Et je n’ai pas été déçue !! Loin de là. Je voulais commencer par le tout premier Myron Bolitar mais mon impatience et ma curiosité piquée au vif m’ont fait acheter « Ne t’éloigne pas ». Bien installée dans le train me voilà plongé dans l’univers des bas fonds d’Atlantic City, jeu du jeu et de la perversion. Notre protagoniste Megan « Cassie » bien trop sage est comme on le suppose pleines de secrets.

Je me suis attachée à tout les personnages, toujours avide de savoir leurs secrets et ce qu’il allait leur arriver. Je n’ai pas vu la fin arriver et surtout très surprise du dénouement. Les chapitres sont articulés de sorte que le lecteur puisse saisir la psychologie de chaque personnage.

  • Megan Pierce : femme mariée, mère de deux enfants, une vie bien rangée. Jusqu’à ce que l’on apprenne un peu plus sur son passé sulfureux : de son vrai prénom Maygin, ancienne strip-teaseuse sous le pseudonyme de « Cassie » qui a changé de vie la nuit de la disparition de Stewart Green
  • Ray Levine : photographe travaillant comme faux paparazzi, ex-petit-ami de « Cassie ». Alors qu’elle a réussi à refaire sa vie, lui c’est tout l’inverse. On a pitié de lui à lire sa déchéance depuis le départ de son ex.
  • Lieutenant Broome : policier poursuivant l’affaire de la disparition de Stewart Green. Le genre de flic typique des thrillers, hanté par son affaire non résolu. Proche de la famille du disparu, qui a laissé son boulot lui bouffer la vie au détriment de son couple.

Les personnages secondaires ont également toute leur importance, je me suis régalée à lire les passages avec les personnages de « Ken & Barbie », sorte prêcheurs tortionnaires.

Ce Harlan Coben n’est que le 1er d’une longue liste de mes futures lectures. J’ai déjà prévu de lire « A découvert » et « A quelques secondes près ».

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Ne t’éloigne pas – Harlan Coben…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s