Les Apparences – Gillian Flynn

Les-Apparences-de-Gillian-Flynn-Le-Livre-de-poche_visuel_galerie2_ab

 

Stoooooooooooooooooooop !!

Arrêtez ce que vous étiez en train de faire. Posez vos livres et vos Schoko-bons (ah non pardon ça c’est moi !) et découvrez cette pépite de livre !

Résumé : « À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Nick, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Nick est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

 

Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant apprécié un thriller comme « Les Apparences ». En plus je suis assez friande des livres adaptés au cinéma. Il faut le dire c’est un très très bon thriller psychologique. Pour une fois, je ne me suis pas « auto-spoilée », je n’ai pas vu le film avant de lire le bouquin, j’ai résisté à la tentation des critiques trop détaillées. Je voulais découvrir au fur et à mesure cette intrigue ! Et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Le livre m’as tenu en haleine jusqu’à la dernière page !

On pourrait reprocher  les longueurs au début, mais au final ça pose bien les bases du récit et nous permet de nous familiariser avec ce couple lambda, leur rencontres. Un couple « réel » avec leurs galères, leurs disputes. Un couple auquel on peut s’identifier (du moins au début, je ne vous souhaite pas la suite…).

Gillian Flynn tisse sa toile en trois parties savamment orchestrées, de fait qu’on s’attache à un personnage, on en vient à détester l’autre. Puis dans la seconde partie, renversement de situation, on déteste celui qui était aimé et on prend d’affection le détesté. Comme quoi les apparences sont parfois trompeuses (oui c’était facile mais c’était OB-LI-GE de la sortir celle là !!). Le dénouement dans la 3ème partie apporte les réponses que l’on s’est posé durant tout le bouquin. Même si la fin est un poil décevante, plus frustrante qu’autre chose, je comprends le point de vue de l’auteur. Je n’en dis pas plus je vous laisse découvrir.

Si tu le souhaites ou que comme moi tu aimes être spoilé, je te laisse découvrir mon avis sur les personnages (surligne les lignes en dessous)

Nick : on peut être déconcerté par son caractère stoïque. Dans la première partie du bouquin, après la disparition d’Amy, on se pose pleins de questions. Est ce qu’il l’a tuée ? Il cache quelque chose. Et la, la révélation : l’infidélité avoué !! Quand j’ai lu ce passage, je ne m’y attendais pas, j’étais dans le train, et j’ai limite criée un « QUOIIII ? » dans le wagon… Ce qui m’as valu des regards plus que curieux, intrigué, horrifié de mes voisins ^^ Dans la seconde partie, une fois l’intrigue révélée, on se prend d’affection pour lui. C’est le dindon de l’histoire ce pauvre Nick. Certes il a trompé sa femme, mais ça reste un pauvre mec qui se fait couilloner par sa femme ! 

Amy : Autant dans la 1ère partie, je l’aimais bien. C’est la petite fille riche qui accepte de suivre son mari (sans trop broncher) dans le trou du cul du Missouri. Elle aussi a perdu son travail. On sent qu’elle a envie de sauver son couple. Et la, la seconde partie s’ouvre et le premier mot qui me vient à l’esprit c’est : mais quelle garce !!!! C’est THE garce en puissance. Cette femme c’est le vice personnifiée. Une dingue sociopathe ! Que même le plus gentil des bouddhistes aurait envie d’étrangler ! 

Pour résumé, ce thriller psychologique vous ébranle et vous laisse sur le c**. Les apparences sont parfois trompeuses. Maintenant je vais m’empresser d’aller voir l’adaptation au cinéma. Les critiques sont plutôt élogieuses et notamment la performance de Rosamund Pike dans le rôle d’Amy.

Publicités

3 réflexions sur “Les Apparences – Gillian Flynn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s