Les lieux sombres – Gillian Flynn

les-lieux-sombres-gillian-flynn1Après avoir lu Les Apparences  j’étais tombé sous le charme de Gillian Flynn. Du coup sur ma wish list au Père Noël j’avais glissé ses autres livres dont « Les lieux sombres ».
J’étais impatiente de le lire en me disant qu’il serait dans la même veine que Les Apparences, et au final je suis très déçue. J’ai eu beaucoup de mal à accrocher.
Le rythme est assez lent sur tout le bouquin sauf dans les derniers chapitres quand le dénouement arrive.

Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l’innocence bafouée.
Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique.
Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu’une vérité inimaginable commence à émerger.
Et Libby n’aura pas d’autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l’affaire, quelles qu’en soient les conséquences.

Le récit fait des allers retours non stop entre les moments précédant la tragédie avec le récit de Ben et Patty la mère de famille, et la Libby d’aujourd’hui. La journée du drame dure une éternité tellement elle est pleine de descriptions. C’est trop. Trop de longueurs. L’auteur décrit avec minutie l’anti American Dream. On est dans un bled paumé de l’Amérique profonde, sur fond de crise économique. Le titre est très bien choisi car dans ce livre tout est sombre. La maison, le moral, les personnages. Tout est sombre ! Le personnage de Libby est antipathique. Voleuse, dépressive, profiteuse du système, elle devient attachante uniquement sur les derniers chapitres quand elle prend à bras le corps son enquête non plus pour le fric mais vraiment pour connaître enfin la vérité.
J’étais à deux doigts d’arrêter le livre en plein milieu, tellement je m’ennuyais par moment.

 

Il a fallu que je vois que le film allait être adapté au cinéma pour me remettre d’aplomb et me « forcer » à finir le bouquin.585355.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx L’adaptation du livre sortira le 8 avril avec excusez du peu Charlize Theron dans le rôle de Libby Day. Christina Hendricks dans le rôle de Patty et Chloé Grace Moretz dans le rôle de Diondra la copine délurée de Ben. Autant vous dire que les acteurs – et surtout Charlize- ne ressemblent pas du tout à la description des personnages faite dans le bouquin. Au final je pense que ça ne peut apporter que du plus. Charlize Theron étant une valeur sûre du cinéma, la Libby Day du bouquin n’étant pas du tout attachante, pas du tout décrite comme belle a contrario de la belle Sud Africaine, la présence de Charlize dans le rôle principale est une valeur ajoutée. Possible que le film rattrape le livre.  En résumé : grosse déception pour moi qui en attendait plus de ce livre après le génialissime Les Apparences.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s