Au coeur de l’océan – Ron Howard

J’ai profité de plusieurs siestes de Junior pour me regarder ce film. Oui parce que regarder un film de 2h en vost sans interruption relève de l’exploit en ce moment ! Et je vous raconte pas le temps que j’ai mis à écrire cette chronique (elle s’étale sur 3 jours !) Allez on embarque pour un film à voir une fois mais pas forcément deux…

 

Au coeur de l’océan c’est la genèse de Moby Dick  (que je n’ai pas lu – shame on me !). C’est une histoire d’hommes, de marins, de chasse à la baleine en 1820 en Nouvelle Angleterre. Et surtout c’est l’histoire de la rencontre avec LA baleine ! Le monstre des mers, celle là même qui détruira leur navire et forcera les survivants à vivre le pire des Koh-Lanta !

Alors je ne sais pas si les restes d’hormones de grossesse mais les scènes de chasse à la baleine m’ont mis très très mal à l’aise. Étant « fan » des Sea Shepherd (défenseurs des espèces marines contre la cruauté des hommes) les scènes de harponnage étaient beaucoup trop réalistes à mon goût. Et j’avoue avoir dit « Bien fait ! » quand Moby (la baleine hein pas le chanteur !) à fait du navire un vulgaire tas d’allumettes.

giphy

Au delà de ça, le film traite surtout de la folie des hommes, jusqu’où un homme est capable d’aller par pur profit et égoïsme. Scindé en 2 parties, la 1ère nous emmène en mer, à la chasse aux cétacés, dans les plus grosses tempètes. On est coincé dans un combat de coq entre le capitaine et son lieutenant. L’égo des hommes est peut être plus énorme encore que la baleine du film. La 2ème plus intimiste avec quelques longueurs, c’est Koh Lanta avec Bear Grylls puissance 10 000. On découvrira avec eux jusqu’au l’Homme est capable de repousser ses limites pour survivre.

En résumé, un film plutôt intéressant, des effet spéciaux impressionnants – surtout au niveau du réalisme des cétacés. Au coeur de l’océan n’est pas juste un film sur la chasse à LA baleine, c’est surtout un film sur la folie des hommes. Celle du profit, de l’égoïsme, de vouloir que sa famille soit fière de soi, et celle de la survie.

Bon et puis faut pas se leurrer un film avec Chris – Thor -Hemsworth c’est jamais dégueulasse à regarder… Allez c’est cadeau …

Allez ciao 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s