La bibliothèque des coeurs cabossés – Katarina Bivald

biblio coeur De la poudre aux yeux ! Voilà ce qu’est ce bouquin ! Un titre sympa et accrocheur, une couverture amusante, un résumé qui donne envie. Tout est réuni pour un bon bouquin. Et puis au final c’est la déception…

Deux femmes s’envoient des lettres : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

 

Ah c’est sur le résumé donne envie. Mais j’ai vite déchanté. je ne sais même pas quoi dire sur ce livre ! C’est plat. Voila. C’est ça le résumé : c’est plat ! Et puis c’est long !!! Mon Dieu que c’est long !! Je ne pensais pas qu’on pouvait écrire des chapitres aussi courts qui puissent s’éterniser autant ! Et puis tout ça pour ne rien dire au final !

L’idée de départ est bonne, une suédoise débarqué dans une ville touchée de plein fouet par la crise économique. Mais j’ai pas accroché. Les personnages sont stéréotypés au possible (trop ! Beaucoup trop !! Le couple gay, la grenouille de bénitier qui cache bien son jeu, la commère de service, le célibataire beau comme un Dieu, la mère célibataire…. Trop de stéréotypes tue le stéréotype !!) L’héroïne est ennuyeuse à mourir, insipide et pareil : stéréotypée ! Certains personnages secondaires sortent du lot (heureusement !) mais ne parviennent pas à relever le niveau du livre.

C’est cucul au possible, alors que ça m’arrive d’aimer ça, la dès le début c’est cousu de fil blanc et tellement décevant !

En résumé : un livre allumeur. Il donne envie mais ne tient pas ses promesses !

Publicités

3 réflexions sur “La bibliothèque des coeurs cabossés – Katarina Bivald

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s