X-Men : Apocalypse – Bryan Singer

xmen Dernier opus de la nouvelle trilogie commencée par Matthew Vaughn (X-Men le commencement) puis repris par Bryan Singer (X-Men Days of Future Past). Retour sur une trilogie qui a complètement changé la donne. 

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale.

On retrouve nos petits mutants quelques années après X-Men Days of Future Past, dans lequel Raven (Mystique) est devenu l’héroïne de tous les mutants en sauvant le président des Etats Unis. Xavier a encore ses cheveux et fait prospérer son pensionnat de jeunes « surdoués », Erik « Magneto » s’est auto-exilé en Pologne et vie une petite vie tranquille pépère. Il femme et enfant. Tranquille le gars, il nous fait un remake de la petite maison dans la prairie façon polonaise !

Raven « Mystique » se balade un peu partout dans le monde à la recherche de nouveaux mutants à secourir. Tout a plus ou moins repris son cours. Mais ça c’était sans compter sur une secte égyptienne bien décidé à ramener à la vie « The first one ». Le tout premier mutant, j’ai nommé Apocalypse.

Il entraîne dans son sillage ses 4 futures cavaliers de la mort :  la future Tornade, qui tel un bébé X-Men peut à peine sortir une petite brise d’été. Apocalypse arrive, une petite décoloration, une mise à jour et voila la Tornade 2.0 ! Psylocke sorte de ninja avec lame fluo intégrée (je n’ai d’ailleurs pas tellement compris son rôle tant celui çi n’a pas du tout été développé). Angel rejoint le gang des badass en se faisant pimper les ailes. C’est sûr que des ailes en carbone c’est quand même vachement plus pratique que des plumes de pigeons ! Et pour parfaire le gang, Apocalypse va chercher Magnéto, après qu’une énième tragédie lui soit arrivé. Faut dire qu’il sensible notre petit Erik !

4cavaliers

On découvre (enfin) nos X-Men mondialement connus mais en version junior ! Scott Summers découvre la force de son pouvoir dans les toilettes de son lycée (il n’y a rien de sexuel la dedans promis) Jean « Sansa » Grey est la fille que tout le monde tellement évite tellement elle fait flipper (en même temps une nana qui réveille la maisonnée parce qu’elle te fait partager en réalité virtuelle ses cauchemars, merci on repassera ! ), Kurt « Diablo » Wagner, qui nous fait pas mal de clins d’oeils aux années 90 (coucou la veste Thriller).

jean

Bref on a d’un côté les gentils mutants qui affrontent les méchants mutants (l’histoire se repète…), rien de neuf de ce côté là. Niveau effets spéciaux on est servi. De l’explosion par ci, de l’explosion par la. Magnéto qui nous refait une petite crise et vas y que je balaie tout sur mon passage.

Bon et sinon, le méchant tout bleu, on en parle ? Je ne parle évidemment pas du grand Schtroumph ! Mais bien du gros méchant Apocalypse. Annoncé comme LE grand méchant de la saga. LE 1er mutant de tout les temps. Le papa de tous les mutants. Je m’attendais à une badassitude de ouf, et au final il m’a endormi plus qu’autre chose ! A part emmurer les gens vivant et pimper les pouvoirs des autres son VRAI grand pouvoir c’est d’être soporifique ! Il parle, il parle et il parle TOUT le temps ! Mais faites le taire ! Nous on veut de l’action. Au final, il parle, il parle, il dévoile son plan à tout va mais ce sont les autres qui font le sale boulot !

Enfin pour terminer, il est quand même important de souligner que malgré l’importance des rôles masculins (Apocalypse, Magnéto et Professeur X : le combo gagnant). Ce film il est quand même très très Girl Power !

Du côté des méchants, Tornade s’impose comme la commandante en chef face à une Psylocke quasi inexistante (et je ne parle pas d’Angel qui doit aligner 3 lignes dans le film !). Du côté des gentils, on à Raven qui mène ses poussins à la baguette et surtout, surtout on a Jean Grey et sa MAGNIFIQUE scène finale.

girls

Publicités

Une réflexion sur “X-Men : Apocalypse – Bryan Singer

  1. NeoDandy dit :

    Soyons honnête : Psylocke fait de la figuration ! Son actrice, Olivia Munn, est malheureusement une personnalité d’Hollywood utilisée en de rares occasions pour apparaître / paraître. De mémoire, sa dernière prestation dans un film financièrement important était … Charlie Mordecaï. (L’un des pires films de l’année 2015.)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s