Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

couv-fb-600x960En voilà un de bouquin qui m’a eu par surprise ! Que de larmes versées, que de rires contenus dans le train pendant la lecture. Que d’émotions ! La bonne surprise et probablement mon coup de coeur de ce début d’année !

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, à Biarritz, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?
C’est l’histoire de chemins qui se croisent : les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.
C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.
« Un humour décapant, des personnages attachants et une profonde humanité.
En le refermant, on n’a qu’une envie : se délecter des petits bonheurs qu’offre la vie. »

 

Après avoir lu « Le premier jour du reste de ta vie » du même auteur et que j’avais bien aimé, je me suis dit que j’allais lire son second bouquin sans même lire la 4ème.

J’ai découvert au fil des pages, l’épreuve tant redouté par un enfant : perdre un de ses parents. Le livre commence par l’annonce de la mort du père de Julia. Séisme dans sa vie, surtout quand son mec ne lui est d’aucun soutien et se révéle être un pur égoïste. Alors elle plaque tout et décide de s’installer dans le Sud-Ouest afin de faire un remplacement congé maternité dans une maison de retraite. Comme changement de vie on a connu mieux !  Entouré de vieux, il y a mieux pour surmonter un deuil.

Oui mais ces vieux ont tous une histoire, une personnalité, un caractère, des émotions. Et on a trop vite oublié que ces vieux ont eu une vie eux aussi avant. Ils ont été jeunes. On ne pense pas forcément à ça quand on s’énerve derrière la ptite vieille au supermarché qui met 3 plombes à décharger son caddie, ou quand on les entend radoter que de leur temps c’était pas comme ça.

Ils ont été jeunes eux aussi. Ils ont eu mon âge. Ils ont eu des projets, des fous rires, des galères, ils ont fait l’amour, ils ont eu des parents, des amis, des bébés. Ils ont eu une vie. Il y a cinquante ans, eux non plus ne pensaient pas être vieux un jour.
J’ai longtemps vu les personnes âgées uniquement comme des personnes âgées, en faisant fi des personnes qui se cachaient sous leurs cheveux gris.
Un jour, peut-être, quelqu’un regardera les photos d’une mamie en prenant conscience qu’elle a été jeune. Qu’elle prenait des selfies en faisant la duckface, qu’elle aimait rire aux éclats, qu’elle avait pas mal d’amoureux, qu’elle adorait ses amies. Un jour, la mamie de la photo, ce sera moi.

Julia est psychologue, elle est là pour écouter et soulager les cœurs et les pensées, mais ce qu’elle va apprendre dans sa maison de retraite  c’est que les ptits vieux  vont lui changer la vie. C’est eux qui vont lui apporter ce dont elle avait besoin.

Dans le même genre intergénérationnel, j’avais déjà adoré « Et puis Paulette » (moi et les ptits vieux c’est une grande histoire d’amour…!!). J’ai retrouvé les mêmes émotions. Alors certes c’est cousu de fil blanc, mais c’est tellement bon de lire ce genre de livre par moment. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai pleuré en riant . Un véritable ascenseur émotionnel. C’est un livre plus qu’attachant qui nous donne envie d’être avec nos proches et de dire aux gens que l’on aime que tout simplement on les aime et qu’il faut savoir profiter de chaque instant.

 » Faire de chaque jour un souvenir heureux. A la fin le bonheur est la seule chose que l ‘on emporte avec soi. « 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s