La La Land

ryan-gosling-la-la-land-poster-05 La la land est sur toutes les bouches depuis sa sortie et même bien avant. Retour sur le film qui déchaîne les passions et les nominations.

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. 
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. 
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Depuis vendredi dernier, je n’arrive toujours pas à me décider. Je n’arrive pas à savoir si j’ai aimé le film ou si je l’ai trouvé tellement décevant par rapport à ce que la presse nous a vendu. Trop de bla-bla et de félicitations m’ont fait peut être trop espérer.

Pour les passionnées de comédies musicale, je pense que c’est le film qu’il vous faut. Du chant, de la danse, des performances au piano, et surtout des tas de références aux comédies musicales qui ont fait l’âge d’or d’Hollywood. Ma petite fierté est d’en avoir repéré quelques unes : Grease, Singin’ the rain, West Side Story et même Moulin Rouge !

La scène d’ouverture met bien dans l’ambiance, tout est parfaitement chorégraphié au millimètre près, et présente les deux personnages : Mia, actrice ratée qui court les castings afin de décrocher le rôle qui changera enfin sa vie mais qui pour l’instant est condamnée à servir le café aux acteurs des studios de cinéma et Sebastian, le joueur de jazz qui souhaite vivre de sa passion mais qui pour l’instant doit jouer des morceaux plus « populaires ».

Ils aspirent tout les deux à plus, à enfin prendre leur destin en main. Ils vont alors se porter mutuellement pour que chacun réalise son rêve. Mais ce ne sera pas sans casse…

Alors oui La la land est un beau film. Plein de couleurs, de peps, et de romance. Il est touchant, et drôle et le duo inséparable Stone/Gosling marche très bien. Mais tout ça est gâché par des longueurs inutiles qui cassent le rythme du film.

Je retiens la présence de John Legend (<3) dans le film qui apporte un vent de fraîcheur avec sa chanson « Start the fire » qui redonne un coup de fouet au film. Ça bouge, ça donne envie de se lever et de danser. (Oui je ne suis pas objective quand il s’agit de John Legend mais écoutez vous même et dites moi si votre booty n’a pas bougé pendant cet extrait !)

 

La la land est un bon film mais qui pour moi ne méritait pas autant de battage médiatique et tout ce déluge de nominations. Certes les acteurs livrent une performance incroyable en terme de chant, de danse et de piano pour Ryan Gosling (parce que oui chaque scène au piano n’est pas doublée, c’est bien lui qui joue). Mais de la à dire que c’est « Un triomphe absolu » comme l’on peut le voir sur l’affiche il faut pas pousser non plus…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s