L’année du Oui – Shonda Rhimes

captureLa réalisatrice et scénariste américaine (Grey’s Anatomy, Scandal, Private Practice), décrite comme la femme la plus puissante de la télé américaine, raconte à la première personne comment elle a cessé de dire non à tout pour dire oui (sauf aux « cons » et à ceux qui veulent profiter d’elle) et s’ouvrir aux autres. Cette année faites comme elle et ne prenez qu’une seule résolution : Apprenez à dire OUI !

Vous pouvez ne pas connaître Shonda Rhimes (je ne vous renie pas encore), mais vous avez au moins entendu parler une fois de Grey’s Anatomy, Scandal et Murder. Ces 3 séries sont sorties de l’imaginaire de cette femme. Une femme puissante, une working mum. Oui mais une femme timide, sous xanax et adepte de la position dite du « veau »devant la télé : s’échouer sur le canapé un pot de glace ou de cookie dans les bras et larver devant la télé.  Une femme qui dit non à tout  et surtout  aux discours, aux soirées,  et tout endroit où elle est confronté à la foule. Et un jour, le déclic : une de ses soeurs lui sort ce qui va résonner en elle pendant tout son année : « Tu ne dis jamais oui ».

A partir de là, elle va décider de tout accepter pendant une année : les discours, les remises de prix, poser des limites, accepter d’être une maman qui travaille et surtout faire la paix avec elle-même.

Son livre commence par une citation de Cristina Yang (son personnage préférée de la série) : « Si tu en as assez des emmerdements, eh bien arrête d’accepter qu’on t’emmerde et exige autre chose ». Et cela résume bien son livre et son état d’esprit. Elle se livre totalement dans son livre qui sonne comme un journal intime relevant de la thérapie. C’est direct, c’est franc (elle reconnait elle même qu’elle adore mentir et raconter des histoires), c’est drôle et surtout c’est décomplexant.

Shonda se livre sur son enfance, sur sa famille, sur son travail et nous livre ce qui est devenu un mode de vie.

« Oui à tout ce qui me fait peur. Oui à tout ce qui me sort de ma zone de confort. Oui à tout ce qui peut me sembler fou. Oui à tout ce qui me paraît contraire à ma nature. Oui à tout ce qui me semble absurde. Oui à tout »

yay
Oui à la guerre des Mamans – ou comment Shonda Rhimes m’a décomplexé d’être une maman qui aime son travail ! Elle fait une véritable déclaration d’amour à sa nounou (tellement vrai que je pourrais la faire à la mienne !)
Que l’on travaille ou qu’on reste au foyer, on est toujours mère. L’un n’est pas mieux que l’autre. Ces deux choix méritent le même respect »
Elle envoie bouler ses détracteurs et clôt la guerre des mères au foyer vs les working mum.
Oui à mon corps ou comment Shonda dégomme tes complexes en un chapitre. Celle qui se jetait sur la bouffe à la moindre contrariété se prend un électrochoc de compet le jour où dans un avion elle ne peut pas boucler sa ceinture de sécurité. Plutot que de demander une rallonge à l’hôtesse, elle décide de cacher la ceinture non bouclée au risque de mourrir si crash il y a.
Et elle dira elle même :
« Merde alors, quelle narcissique je suis – m’attendais-je sérieusement à condamner un avion entier parce que mon cul est devenu trop gros et mon ego surdimensionné pour le reconnaître ? (…) j’ai dit Oui à l’obésité. Pourquoi ne l’aurais-je pas fait ? Ca a été plus facile pour moi d’être grosse. La nourriture créait une agréable couverture. Je me contentais d’étouffer absolument tout ce qui me dérangeait en mangeant. »
 En 1 an elle perdra 45 kgs. Parce qu’elle a décidé de dire non à l’obésité, oui à la bonne santé et surtout comme elle dit si bien :
 » Une fois que j’ai arrêté d’espérer y prendre du plaisir, une fois que j’ai arrêté de vouloir que perdre du poids soit facile ou agréable, une fois que j’ai arrêté d’attendre que les choses se fassent toutes seules, prêter attention à ce que je mettais dans ma bouche est devenu tolérable. Parce que je n’attendais pas que ça devienne plus simple. Ca ne deviendra JAMAIS plus simple. C’est chiant voilà tout. »
Pour certains ça sonnera comme une évidence, pour moi lire ces quelques phrases a fait l’effet d’une bombe, Je me suis retrouvée dans ses paroles (et honnêtement je ne pense pas être la seule…. Qu’on me jette la pierre si personne ne s’est jamais goinfré de gâteaux ou directement servi dans le pot de Nutella quand ça n’allait pas ou après une journée difficile). Cette révélation et m’a boosté pour moi aussi dire Oui à la bonne santé et reprendre le chemin de la salle de sport !
clap
Oui au non, oui aux conversations difficiles. On a tous vécu ça. Plutôt que de se confronter à une amie/un collègue on s’écrase et on laisse passer l’orage. On dit oui plus pour se rassurer. Il n’y a rien de plus dur que de dire Non et pourtant il n’y a rien de plus libérateur que de dire Non justement. Paradoxal hein ?

Non, le mot le plus fort qu’il soit (…) La liberté se trouve au bout de la conversation difficile »

Oui Merci – ou comment apprendre à accepter les compliments. Quand on est timide et que l’on recoit un compliment au final on se sait jamais vraiment comment le recevoir. On ne sait pas quoi répondre, on est mal à l’aise, parce que l’on estime que l’on ne mérite pas ce compliment. Apprenez à devenir Wonder-Woman. Wonder-Woman est le modèle même de la badasserie alors soyez comme elle : soyez badass !
Badasserie : 1. (nom) fait de connaître ses succès et ses talents, d’accepter ses succès et ses talents et de célebrer ses succès et ses talents; 2. (nom) le fait de vivre sa vie avec plastronnade; Plastronnade : (nom) état qui implique de s’aimer, de se réveiller « comme ça » et de se foutre royalement de que les autres pensent de vous.
awesome

Le mois de Janvier n’est pas totalement fini, il est encore temps de prendre quelques bonnes résolutions. Celles, déjà de lire ce livre, et surtout de vous dire Oui. Apprendre à s’aimer et s’accepter est le message de ce bouquin.

dance
Publicités

2 réflexions sur “L’année du Oui – Shonda Rhimes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s